JE/Conference 2023

Programme

Abstracts

Appel à communications : Journée d’études du réseau « Traduire les voix minoritaires »

consacrée au travail de jeunes chercheur·euses

Toulouse, 11 mai 2023

Le réseau Traduire les Voix Minoritaires a été fondé par six membres des laboratoires CAS (Université Toulouse Jean-Jaurès) et PRISMES (Sorbonne Nouvelle) à la suite du colloque international “Traduire les minorités linguistiques des sphères anglophone et francophone”, qui s’est tenu en ligne en mai 2021. Après un premier cycle de séminaires thématiques proposé par le réseau au printemps 2022, le deuxième a débuté à l’automne 2022 et se poursuivra jusqu’en juin 2023.

Au cours de ces deux cycles de séminaires, les séances ont pris différentes formes, entre communications, ateliers ou encore présentations de projets en cours, reflétant le dynamisme de la discipline et de la thématique. De fait, nous avons pu proposer des séances autour de sujets variés (multilinguisme, littérature jeunesse, etc.), autour d’angles de réflexion spécifiques (études postcoloniales et décoloniales, études de genre, etc.), mais également autour de pratiques traductives, comme l’autotraduction ou la traduction audiovisuelle. La variété de ces sessions témoigne de l’interdisciplinarité impliquée dans la recherche récente en traductologie, en particulier dans le domaine de la traduction des voix minoritaires. 

Les recherches du réseau se placent en effet dans une dynamique de décentrement, vers une étude de la marge et/ou du non-standard, tout comme les disciplines et domaines critiques mentionnés plus tôt. Ainsi la recherche permet-elle ainsi de rendre visibles et audibles les voix de groupes minoritaires variés, allant des langues, variétés régionales et sociolectes aux langues issues de pays anciennement colonisés et de diasporas, en passant par les voix féminines/féministes et les parlers jeunes ou queers. Les enjeux traductologiques liés à ces voix font émerger des problématiques pour les traducteur·rices, qui doivent prendre en compte les rapports de force entre les langues, les mécanismes de réception de l’altérité et le positionnement du sujet traduisant et du lectorat, entre autres.

Suite à ces explorations, le réseau organisera le 11 mai 2023 sa première journée d’études à l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Le but de cette journée sera de valoriser le travail des jeunes chercheur·euses ainsi que de favoriser le lien entre collègues en début de carrière issu·es de disciplines touchant à la thématique principale.  On  considérera ainsi l’interdisciplinarité et les liens avec, par exemple, la sociolinguistique et l’analyse du discours, la stylistique, la littérature comparée, les études de genre, les études postcoloniales, les études audiovisuelles, etc.

La forme de l’événement évoluera à mesure de la journée : la matinée sera dédiée à des présentations de projets de recherche, de sujets de thèse et de réflexions en cours de développement, dans le domaine de la traduction des voix minoritaires. Ces projets de recherche peuvent porter sur des textes de fiction ou de non-fiction, sur des documents écrits ou audiovisuels, etc. 

L’après-midi prendra le format d’ateliers de réflexion et/ou de pratique, plus interactifs, qui pourront porter sur les thèmes et supports suivants (liste non-exhaustive) :

  • discussion autour de textes traduits et/ou écrits traductologiques,
  • méthodologie de la recherche en traductologie,
  • lien de la discipline avec la pratique traductive,
  • traitement des voix minoritaires dans le monde de l’édition, 
  • réception et diffusion de textes présentant des voix minoritaires. 

Tout au long de la journée, les diverses interventions pourront également être l’occasion d’explorer les stratégies de traduction pouvant être invoquées dans le but de « décentrer » le regard du traducteur, comme la retraduction, la traduction collaborative ou encore la traduction militante. La journée sera également l’occasion pour les jeunes chercheur·euses intervenant·es et les autres participant·es d’amorcer un panorama de la recherche existante et en cours dans le domaine de la traductologie et des voix minoritaires.

Nous invitons donc les doctorant·es et jeunes chercheur·euses à nous envoyer des propositions d’intervention qui prendront la forme de communications classiques (environ 15 minutes), et qui présenteront des projets de recherche en rapport avec la traduction des voix minoritaires. Nous accueillerons des travaux axés sur les sphères francophone et anglophone, mais également sur d’autres sphères linguistiques, tant que l’une des langues de traduction est l’anglais ou le français. Il est également possible de nous faire parvenir des propositions d’ateliers interactifs autour de questions de méthodologie ou de pratique. 

Les propositions de communication (de l’ordre de 300-400 mots, en français ou en anglais), accompagnées d’une courte notice bio-bibliographique, sont à envoyer à l’adresse suivante : traduireminorites.tract@gmail.com avant le 31 janvier 2023. Une réponse sera donnée fin février. 

Call for Papers: One-day conference “Translating Minority Voices”  

dedicated to research by early-career academics

Toulouse, May 11, 2023

The Translating Minority Voices network was founded by members of the research teams CAS (Toulouse Jean-Jaurès) and PRISMES (Sorbonne Nouvelle) in the wake of the international online conference “Translating Linguistic Minorities within and between the Anglophone and Francophone spheres” held in May 2021. The first cycle of seminars was launched in the spring of 2022 while the second started in the fall of 2022 and will continue until June 2023.

The range of formats seen in these two cycles, including research papers, workshops and “work in progress” presentations, pays testament to the growing dynamism of the field and of the themes explored by the network. Speakers have offered discussions around diverse topics (multilingualism, children’s/young adult literature, etc.) from a number of angles, including postcolonial and decolonial or gender studies, but also focussing on specific translation practices, such as self-translation and audiovisual translation. The diversity of these sessions demonstrates the increasing interdisciplinarity of the field of translation studies, in particular when it comes to reflections around the translation of minority voices.

At the heart of the network’s concerns is the decentering of research exploring the margins and/or the non-standard, in line with that of the critical fields mentioned above. Research into the translation of minority voices aims to make voices from various marginalised groups visible and audible, ranging from regional languages and varieties of language, sociolects or languages from formerly colonised countries or diasporas, to female/feminist voices, queer and youth speech. These voices give rise to translational stakes for translators, who have to consider such questions as the power relations between languages, the reception of otherness and the positioning of the translator as well as of the reader, among others.

In line with the overall approach to these seminars, the network will host a one-day conference on May 11 2023 at Université Toulouse Jean-Jaurès to showcase research by early-career academics and strengthen connections between emerging researchers from various fields relating to the translation of minority voices. As well as translation studies, we welcome proposals from colleagues working in related fields such as sociolinguistics and discourse analysis, stylistics, comparative literature, postcolonial studies, gender studies, and audiovisual studies. 

The format of the event will evolve throughout the day, with the morning devoted to papers presented by early-career academics or doctoral students related to their PhD thesis or on other research projects dealing with the translation of minority voices in works of fiction or nonfiction, and in written or audiovisual documents. 

The focus will shift to more practical sessions in the afternoon, incorporating workshops and discussions on, for instance: 

  • the analysis of translated texts and/or translation studies texts
  • methodologies in translation studies 
  • links to the practice of translation 
  • the treatment of minority voices in the publishing sphere
  • the reception and circulation of texts featuring minority voices

Throughout the day, these various sessions will allow us to explore translation strategies that may be enlisted to generate alternative ways of broaching the process and study of translation, including back-translation, collaborative translation, activist translation, etc. The day will also provide an opportunity for early-career researchers and other conference participants to establish an overview of recent and ongoing research related to minority voices in translation studies.

We invite proposals from early-career researchers and PhD candidates for papers of approximately 15 minutes on research projects related to the translation of minority voices. The projects can be anchored in the francophone and anglophone spheres but also in other linguistic spheres, as long as one of the translation languages is either English or French. We also invite proposals for interactive workshops that incorporate reflections on methodology or practice in translation and translation studies.

Proposals (around 300-400 words, in French or in English), accompanied by a short biographical notice, should be sent to the following address by January 31 2023: traduireminorites.tract@gmail.com. Responses will be sent by the end of February.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search