À propos / About

[scroll down for English]

 

Les dernières décennies ont. vu l’avènement de nouveaux modes de fonctionnement et de communication axés sur la remise en question des discours intellectuels dominants et le décentrement par rapport aux normes sociales et culturelles. Les études postcoloniales et décoloniales, la sociolinguistique et les études de genre, qui suscitent de plus en plus d’intérêt, sont le reflet de ce changement de paradigme. 

Les chercheur·euses dans ces disciplines oeuvrent à rendre visibles et audibles les voix des groupes minoritaires qui, historiquement, ont toujours été difficilement reconnues et entendues : langues régionalesdialectessociolectes, langues des pays anciennement colonisés et des diasporas, mais aussi voix féminines/féministes et parlers jeune ou queer. Pour les traducteur·rices, ces nouveaux enjeux font émerger des problématiques inédites liées aux rapports de force entre les langues, à la réception de l’altérité et au positionnement du sujet traduisant et du lectorat, entre autres. 

Dans le sillage des communications présentées lors de notre colloque en 2021 et des séminaires en ligne organisés entre septembre 2021 et juin 2022, ce réseau a pour but de poursuivre et d’approfondir la réflexion sur la traduction des voix minoritaires et d’ouvrir la voie à de nouvelles discussions. Nous prévoyons ainsi d’aborder des thématiques variées dans des contextes multilingues, dont le positionnement éthique du sujet traduisant, l’idée d’authenticité, les contraintes commerciales influençant le processus de traduction, la créativitél’auto-, la re- et la non- traduction, la tension entre oral et écrit, la standardisation, ou encore la construction identitaire. En examinant ces problématiques, nous souhaitons sortir de la vision homogénéisante qui caractérise beaucoup de travaux de recherche menés par des chercheur·euses appartenant à un groupe dit dominant. 

 

Ce réseau de recherche est animé par cinq chercheur.se.s des universités Sorbonne Nouvelle et Toulouse Jean Jaurès :
Charles Bonnot, PRISMES 
Sophie Chadelle, CAS 
Camille Le Gall, CAS 
Tiffane Levick, CAS 
Juliette Pezaire, PRISMES

 

Pour recevoir des nouvelles du réseau, vous pouvez vous abonner à notre liste de diffusion ici.

Certains enregistrements sont disponibles sur notre chaîne YouTube.

Over the past few decades, new ways of thinking and communicating have made their way to the forefront of intellectual discussions, questioning dominant discourse and de-centering social and cultural norms. This paradigm shift is especially visible in the growing interest in postcolonial and decolonial studiessociolinguistics and gender studies.

Researchers working in these disciplines are striving to increase the visibility and audibility of the voices of minority groups, historically left on the sidelines. Such minorities can be heard in regional languages, dialects and sociolects, languages of formerly colonised countries and diasporas, but also through female/feminist, queer, or youth voices. Translators are having to grapple with these shifts, considering power dynamics between languages, the reception of otherness and the positioning of the translator and of readers. 

Building on the papers presented at our 2021 conference and the seminars and discussions between September 2021 and June 2022, this network aims to continue and deepen the reflection on the translation of minority voices and to open up new discussions. We plan to address a variety of issues in multilingual contexts, including the ethical positioning of the translator, perceptions of authenticitycommercial constraints influencing the translation process, creativityself-translation, re-translation and non-translation, the tension between oral and writtenstandardisation, and the construction of identity. In exploring tese questions, we aim to move away from the homogenising vision sometimes present in work undertaken by researchers belonging to what one might label a dominant group of society.

 

This network is co-run by five researchers from the two universities, the Sorbonne Nouvelle and Toulouse Jean-Jaurès:
Charles Bonnot, PRISMES 
Sophie Chadelle, CAS 
Camille Le Gall, CAS 
Tiffane Levick, CAS 
Juliette Pezaire, PRISMES

 

Sign up to our mailing list here.

Find us on YouTube here:

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search